Les Arthrites et le Sport

L’exercice physique est, contrairement à ce que certains peuvent penser, un excellent moyen d’atténuer les symptômes des rhumatismes.

En plus de préserver la souplesse et la force des articulations, l’activité physique permet de renforcer les muscles et de ralentir la dégénérescence du cartilage, souvent accélérée par les frottements liés à une mauvaise posture.

Enfin, le sport améliore le bien-être général et la santé cardiovasculaire, qui peut être mise à mal par l’inflammation.

Chez les patients souffrant de polyarthrite, la pratique d’une activité physique est vivement recommandée. Pourtant, il n’est pas toujours facile de marcher, de courir, de nager avec des articulations douloureuses. Pour profiter à plein des bienfaits de l’activité physique, voici quelques sports que l’on peut pratiquer :

–        la natation ;
–        du vélo ;
–        de la danse ;
–        du golf ;
–        de l’équitation ;
–        de la marche à pieds ;
–        taï chi chuan ;
–        du yoga ;
–        de la fitness sur consoles de jeux
(wii, etc. pour l’équilibre) ;
–        la planche à voile ;
–        le kite surf ;
–        la marche sur plage dans l’eau…

En somme, tous les sports sont autorisés pourvu que l’on n’éprouve pas de douleurs quand on les pratique : un bémol entendu, pour les sports violents (saut à l’élastique !!) lorsque l’on a un squelette fragile qui peut se casser facilement.

La palette des sports est vaste !!!

Les loisirs créatifs, le bricolage, le jardinage, c’est aussi bouger, et c’est donc bon pour la santé.

Il faut aussi penser aux activités associatives, qui ne sont pas forcément des sports, mais offrent un effort physique et une détente qui sont bénéfiques. C’est l’exemple des danses folkloriques, comme par exemple la danse « country » traditionnelle ou encore la danse de salon.

Malgré le fait que le sport est conseillé, on ne doit pas en pratiquer en période douloureuse.

Quels seront les effets du sport sur mon corps ?
La pratique d’une activité physique aura de nombreuses répercussions bénéfiques :

–        amélioration du système cardio respiratoire ;
–        amélioration de la souplesse des articulations et de la masse musculaire ;
–        stimulation des cellules osseuses et réduction des risques d’ostéoporose ;
–        augmentation de la tolérance à l’exercice ;
–        préparation aux périodes de poussées inflammatoires ;
–        meilleur équilibre et bien-être ;
–        réduction de l’anxiété, du stress et de la dépression ;
–        partage d’une passion avec d’autres personnes (ouverture aux autres).

L’activité physique nous permet de lutter contre la fatigue, mais aussi augmenter la force musculaire, les capacités fonctionnelles. Avec un effet favorable sur les troubles de l’humeur…

On supporte également mieux les traitements de fond, et leur efficacité peut même être supérieure, si l’on continue à pratiquer une activité physique, ou si l’on s’adonne à un sport adapté.