Oligoarthrite

Qu’est-ce que l’oligoarthrite?

L’oligoarthrite représente de 50 % des cas d’arthrites chez les enfants et les adolescents atteints d’arthrite idiopathique juvénile (AJI). C’est le type d’AJI le plus courant. Il touche jusqu’à quatre articulations au cours des six premiers mois de l’apparition des symptômes. Il existe deux types d’oligoarthrite : l’oligoarthrite persistante et l’oligoarthrite étendue.

Caractéristique de l’oligoarthrite persistante

L’oligoarthrite persistante est généralement la forme la moins grave d’AJI.

Voici quelques faits sur ce type d’AJI :
• Il touche plus souvent les filles (80%) que les garçons.
• Il commence habituellement avant l’âge de quatre ans.
• Il touche le plus souvent les genoux, les chevilles, plus rarement les poignets et les coudes.
• Il est associé à un risque élevé de maladie inflammatoire intra-oculaire appelée uvéite. Cette maladie touche 20 % des enfants et des adolescents atteints de ce type d’AJI.

Il est très rare que les articulations soient endommagées de façon permanente avec un traitement approprié pour ce type d’AJI. La majorité des enfants et adolescents atteints d’oligoarthrite persistante ont une rémission permanente et complète (80%) quelques années après l’apparition des symptômes. Parfois, la maladie peut être plus intense et se poursuivre à l’âge adulte.

Comment traite-t-on une oligoarthrite persistante ?

L’oligoarthrite persistante se traite d’abord par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) à fortes doses et en cas d’échec de 2 classes d’AINS, le médecin proposera le plus souvent une infiltration intra-articulaire éventuellement sous MEOPA car le MEOPA n’est pas systématique.

Caractéristiques de l’oligoarthrite étendue

Ce type d’AJI chez les enfants et les adolescents touche lui aussi au départ quatre articulations ou moins. Toutefois, après  six mois de calme relatif, l’oligoarthrite étendue touche cinq articulations ou plus.

Voici quelques faits sur l’oligoarthrite étendue :
• L’oligoarthrite d’environ 50 % des patients touchés se transforme en arthrite étendue à un moment ou à un autre.
• L’oligoarthrite étendue peut toucher les petites et les grosses articulations.
• Ce type d’AJI peut aussi de compliquer d’une maladie oculaire dans environ 20% des cas (uvéite).

 Comment traite-t-on une oligoarthrite étendue ?

L’oligoarthrite étendue se traite par AINS pour soulager les douleurs, associés à un traitement de fond (=traitement prolongé) par methotrexate et/ou biothérapie (anti-TNF ou autre). Parfois des infiltrations intra-articulaires sont nécessaires et se feront toujours en veillant à l’absence de douleur liée au geste (MEOPA, autre). Le but de ces traitements est de contrôler la maladie voire d’en stopper l’évolution. Ainsi, les symptômes de la maladie peuvent disparaitre et le risque de séquelles également. Tous les médicaments s’accompagnent généralement d’une surveillance clinique (visite médicale) et biologique (prise de sang sous pommade EMLA).