Sexualité

Quid de la Sexualité quand on a une arthrite chronique ?

L’activité sexuelle n’a aucun retentissement sur l’activité de la maladie, c’est donc comme on veut, quand on veut ! Par contre, une maladie très active à un moment donné peut empêcher d’avoir une relation sexuelle sereine avec son partenaire. Certains patients ayant ou ayant eu une atteinte de hanches des 2 côtés, en particulier les filles, pourraient connaître quelques difficultés si leurs hanches sont enraidies. Notez que dans l’immense majorité des cas, l’acte sexuel n’a rien de différent entre un couple atteints de rhumatismes chroniques et un couple non malade.

Et la Contraception dans tout ça ?

Eh oui, il ne faut pas négliger cet aspect… Dans la plupart des maladies articulaires chroniques, la contraception doit être la même que pour un individu non malade, à ceci près, que les « sujets malades » ont des médicaments à prendre tous les jours et beaucoup de ces médicaments sont toxiques pour le fœtus ; en voici une liste non exhaustive :

    • anti-inflammatoires non stéroïdiens interdits au 3è trimestre de la grossesse,
    • Méthotrexate qui doit être interrompu entre 1 mois pour les femmes et 3 mois pour les hommes avant la conception (recommandations nationales de la Société Française de Rhumatologie),
    • etanercept (Enbrel®) qui devrait être arrêté au début de la grossesse,
    • pour les autres médicaments, se référer au tableau ci-dessous (liste non-exhaustive)
Durée d’arrêt du médicament
selon les recommandations des laboratoires producteurs / selon la Société Française de Rhumatologie
Allaitement sous médicament
Enbrel Pas de Reco du labo / au début de la grossesse A éviter
Adalimumab 5 mois / au début de la grossesse A éviter
Infliximab 6 mois / au début de la grossesse A éviter
Certolizumab pegol 5 mois / au début de la grossesse Non connu
Golimumab ? Non connu
Tocilizumab 6 mois / 3 mois femmes et hommes A éviter
Abatacept 1 mois femmes et 3 mois hommes A éviter
Rituximab 12 mois / 6 mois femmes et hommes A éviter

Arthrites et désir d’enfants :

Aucune forme d’arthrite juvénile ne trouble la fertilité des futurs parents que vous serez. Une conception d’enfants doit par contre être annoncée (que vous soyez un homme ou une femme) au rhumatologue traitant qui vous proposera une stratégie d’arrêt des différents médicaments en vue d’une grossesse, ou un ajustement thérapeutique souvent nécessaire.

Hérédité et Arthrites :

Les arthrites juvéniles idiopathiques ne sont pas des maladies héréditaires au sens où le parent malade ne va pas forcément donner la maladie à ses enfants ; ce risque existe et il est pour certaines formes 2 à 5 fois plus important que pour un individu sain (études menées chez les adultes). Les cas familiaux restent rares et le poids du « matériel génétique du conjoint sain» sera déterminant dans la résultante chez l’enfant à naître. Ainsi, il est aujourd’hui impossible de faire des pronostics sur la santé de la progéniture.
Oui, il est probable que les maladies chroniques inflammatoires des articulations soient d’origine génétique mais cela ne veut pas dire que ces maladies soient héréditaires. On pense qu’il y a plusieurs gènes malades pour aboutir à des maladies telle que les différentes formes d’arthrites juvéniles idiopathiques, mais on ne sait pas encore lesquels.